L'Endodontie

Qu’est ce que l’endodontie ?

L’endodontie est la discipline de la dentisterie qui regroupe l’étude de la physiologie et des pathologies de la pulpe dentaire. L’objectif de la thérapie endodontique est de préserver une dent qui autrement pourrait être perdue suite à des problèmes pathologiques pulpaires.

L’endodontie

Les pathologies de la pulpe dentaire



Inflammation et infection de la pulpe

Au centre de la dent se trouve la pulpe dentaire. Elle est constituée de cellules, de microvaisseaux sanguins et du nerf de la dent. Elle assure la «vitalité» de la dent. Lorsque la pulpe est atteinte par une pathologie, il faut réaliser le traitement endodontique communément appelé « dévitalisation ».

L’inflammation de la pulpe (ou pulpite) peut survenir suite à une carie. Cette inflammation est généralement très douloureuse et nécessite un traitement endodontique ou
« dévitalisation ».

L’infection de la pulpe (ou nécrose pulpaire) survient lorsque les bactéries pénètrent dans la pulpe jusqu’à provoquer la destruction de toutes les cellules pulpaires. En absence de traitement, les bactéries vont cheminer le long des canaux de la dent jusqu’à atteindre le bout de la dent et entraîner la formation par l’organisme d’un abcès.

L’infection pulpaire peut rester asymptomatique (sans aucune manifestation clinique) pendant plusieurs mois, voire plusieurs années et se manifester tardivement par l’apparition d’un abcès ou de douleurs très importantes notamment au moindre contact de la dent.

Le traitement endodontique

Lors de l'inflammation de la pulpe, il est nécessaire de réaliser un traitement endodontique. Au cours de ce traitement, l’ensemble des canaux de la dent sont nettoyés, désinfectés et obturés avec un matériau biocompatible (obturation canalaire définitive).

Dans le cas d’une dent nécrosée avec un abcès, l’objectif est exactement le même. Le traitement endodontique va permettre d’éliminer les bactéries présentes dans la dent et ses canaux. Une fois l’obturation canalaire définitive en place, le traitement est terminé. L'abcès va spontanément disparaitre (guérison osseuse). Cette cicatrisation osseuse nécessite au minimum 6 mois.

Le traitement endodontique complété, il est nécessaire de reconstituer la partie coronaire de la dent (partie visible en bouche). Cette étape, réalisée par votre dentiste traitant, est capitale. Elle doit être mener rapidement après le traitement endodontique. Elle permet d’éviter toute recontamination de la dent mais également de consolider la dent afin d’éviter qu’elle ne se fracture. En fonction du délabrement de la dent, votre praticien reconstituera la dent avec une obturation coronaire (amalgame ou résine composite) et/ou une couronne dentaire prothétique (céramique).

Obturation canalaire définitive

Le retraitement endodontique

Nouvel abcès



Obturation canalaire imparfaite

Une dent ayant déjà eu un traitement endodontique peut être amenée un jour à subir un nouveau traitement endodontique. Lorsqu’une nouvelle carie atteint la dent, les bactéries vont contaminer le long de l’obturation canalaire la dent et provoquer ainsi un nouvel abcès. Il est donc nécessaire de retraiter la dent. Les canaux de la dent seront vidés de l’ancienne obturation canalaire, ils seront désinfectés puis une nouvelle obturation canalaire sera mise en place.

Un retraitement endodontique est également nécessaire lorsque le premier raitementcanalaire n’a pas été mené dans les meilleures conditions. Une obturation canalaire imparfaite va entraîner la persistance de bactéries dans la dent (contamination bactérienne non traitée). Ces bactéries entraînent l’apparition d’un abcès. Il est donc nécessaire de nettoyer et de désinfecter à nouveau, puis de repositionner une nouvelle obturation canalaire étanche.

Il est souvent nécessaire lors d’un retraitement endodontique d’enlever les éléments prothétiques préexistants sur la dent (couronne prothétique, ancrage radiculaire, obturation coronaire)
afin d'accéder aux canaux de la dent.

La chirurgie endodontique

Lorsque des symptômes persistent au niveau d’une dent ayant déjà reçu un traitement endodontique, il peut parfois être plus indiqué de réaliser un traitement chirurgical endodontique.

Dans un premier temps, la gencive est soulevée après une incision afin d’accéder à la racine de la dent. Le lésion inflammatoire (abcès) est éliminée et l’apex (bout de la racine) est sectionné. Le canal est alors nettoyé et obturé par la voie chirurgicale. La gencive est ensuite remise en place par des points de suture.

Après quelque mois, la lésion est progressivement remplacée par de l’os sain.

Traitement chirurgical endodontique